Octobre 2021 · Guidance Intuitive & Pratique

You are here: Home / Guidance Intuitive / Octobre 2021 · Guidance Intuitive & Pratique

Octobre 2021 · Guidance Intuitive & Pratique

Intégrer l’énergie du père / Saturne
Pratyahar
Une vie impactante

Depuis la mi-septembre et jusqu’à la mi-novembre, nous avons été très influencés par Saturne et Jupiter qui se rencontrent à nouveau en Capricorne (astrologie védique) et sont les grosses planètes qui se déplacent lentement. Cette conjonction est rare et a un impact direct dans notre vie. Saturne est en position de force, puisqu’il gouverne le Capricorne, et Jupiter est en quelque sorte coincé dans ce signe avec la présence de Saturne. En novembre, Jupiter entrera en Verseau. Si nous n’intégrons pas l’énergie de Saturne au cours du prochain mois et demi, nous risquons d’étendre une illusion du Verseau qui cache notre incapacité à prendre la pleine responsabilité de nos vies et à être confrontés aux limites.

Saturne est l’autorité, la figure paternelle, la constriction, la contraction, et il nous donne la patience, la persévérance, et la discipline. Il est à l’opposé de Jupiter, qui représente l’expansion, la prospérité, l’abondance, la générosité et la capacité à percevoir le divin dans toute la création.

Faire face à cette forte influence de Saturne est l’occasion d’intégrer son énergie. L’énergie paternelle est une force de pénétration nécessaire qui brise la fusion entre l’enfant et la mère. Elle donne de l’espace à la mère pour revenir à elle-même en tant que femme et permet à l’enfant de dépasser l’influence de la mère pour découvrir le monde sans se sentir surprotégé.

Cette force de pénétration est destructrice, une destruction qui est nécessaire pour permettre l’étape suivante de la croissance. Elle est acceptée et accueillie par la mère si le père assume la responsabilité de son impact et s’il est là pour soutenir le parcours de l’enfant. Cela se trouve être rare car beaucoup d’entre nous ont connu des pères absents encore pris dans le ventre de leur propre mère ☺.

Dans notre société, cette force de pénétration est très souvent associée à des abus. Il y a beaucoup de peurs autour d’elle en raison de souvenirs traumatiques passés. Cette force brise la forme qui limite la nouvelle expansion. Cette force est destructrice mais tellement nécessaire pour défier nos habitudes, pour remettre en question notre zone de confort, pour briser la transe, et pour nous ramener à l’intérieur !

Saturne nous montre où nous bloquons la vie en intensifiant la pression que nous créons en bloquant ce flux. Nous refusons la vie parce que nous avons peur de changer ; nous voulons rester dans l’utérus. Pour justifier le fait que nous bloquons la vie, nous manipulons la réalité pour la faire passer pour nécessaire. C’est comme une transe qui ne peut être arrêtée que par un choc. Il y a beaucoup de frustrations cachées derrière ! Elles indiquent où nous n’avons pas pu défendre notre vérité et où nous avons fait des compromis pour l’adapter et être approuvés (ou désapprouvés parce que nous voulons nous rebeller ; c’est simplement l’autre face de la médaille).

En refusant cette énergie masculine, nous refusons aussi notre potentiel !

Nous cherchons encore l’étreinte de notre père qui nous rassure que nous pouvons être aimés tels que nous sommes (validation et approbation) mais nous rejetons la force de pénétration de ce même père qui dit stop à une illusion pleine de mensonges.

Nous avons peur de notre propre pouvoir, peur de notre propre impact sur la vie. Nous nous en remettons à une autorité extérieure pour éviter d’assumer la pleine responsabilité de nos choix et de nos actions et pour pouvoir continuer à nous plaindre et à critiquer.

Saturne nous garantit de rester vigilants et connectés à notre propre expérience à travers notre corps physique. Il nous aide à diriger Jupiter vers l’intérieur, à développer notre monde intérieur. L’ère du Verseau a commencé dans les années 70 avec une énorme expansion reflétée dans la musique, l’explosion du yoga, et la spiritualité. Yogi Bhajan est arrivé en Occident à cette époque, montrant une forte figure paternelle et incarnant un fort aspect de Saturne. Il donnait des tâches impossibles à ses étudiants pour qu’ils trouvent des ressources hors de la « matrice » et apprennent à contenir la pression et à ne pas y réagir inconsciemment.

Les tâches impossibles ou les kriyas difficiles sont une possibilité d’apprendre à se développer et à se contracter en même temps (Pratyahar) sans choisir un côté mais en embrassant le paradoxe que cela se passe en même temps. Notre vérité se révèle en restant sur cette fine ligne où les polarités communiquent entre elles. Une relaxation profonde se produit lorsque nous maintenons ces polarités sans réagir (pas d’identification à un côté ou à un autre).

Si nous ne faisons pas le travail, nous recherchons toujours l’approbation du père et nous comptons toujours sur cette figure pour avancer dans la vie. Nous réagissons à l’autorité parce que nous détestons l’admettre. De nombreux étudiants ont projeté le père sur Yogi Bhajan. C’est un processus temporaire qui donne la chance de réintégrer ce feu à l’intérieur et de laisser aller la projection et la dépendance au maître. Sans cette intégration, il n’y a pas de réelle croissance. Notre attention est focalisée à l’extérieur pour plaire et être aimé tel que nous sommes. Nous n’avons peut-être aucune idée de ce que nous désirons profondément dans la vie.

Sans la pression de Saturne qui nous ramène constamment à notre centre, nous pourrions utiliser Jupiter pour échapper à ce qui est à l’intérieur et cela ne durera pas ! Ek Ong Kar, tout est Un (Ek), le manifesté, la forme (Kar), est le reflet de ma réalité intérieure (Ong). Ce qui est en moi est ce que je vois à l’extérieur. Je suis entièrement responsable de ce que je fais de la vie.

Octobre est un nouveau départ ! 10 est comme (1) amplifié par une lentille (0).

Connecté à l’énergie de Guru Gobind Singh (10ème Guru), le père du Dharma Sikh, il illustre la capacité à se défendre (1) et à se rendre (0). Se défendre ne veut pas dire être contre, se rendre ne veut pas dire être une victime !

Ces polarités nous invitent à accepter que nous saurons quand nous aurons besoin de savoir. Le choix de l’attitude à adopter provient d’une résonance intérieure unique qui nous guidera, une intuition qui est vraie pour un moment, mais pas pour le suivant. Il ne s’agit pas de contrôle, et il n’est pas basé sur le passé.

Le corps radiant (10) reflète le courage que nous mettons dans la vie, combien nous embrassons l’inconnu sans contrôler la vie avec notre mental (croyances, opinions, jugements, …), combien nous embrassons le changement en nous débarrassant de ce qui n’est plus nécessaire.

C’est aussi le courage d’embrasser notre propre pouvoir et d’oser l’utiliser et faire des erreurs !

C’est à quel point nous laissons notre âme briller et en octobre nous avons besoin de Saturne pour cela ☺.

KRIYAS ET MEDITATIONS

KRIYA Pratyahar-Pranayam Sank Chalnee Kriya

Augmente votre vitalité et votre flux pranique, donne de l’endurance, de la maîtrise de soi et du contrôle de soi.

MEDITATION pour invoquer le pouvoir interne

Quand la contraction et l’expansion se produisent en même temps, quand la douleur et le plaisir se mélangent, et que mon esprit reste calme, je fais l’expérience de la profondeur de la vie, je me réjouis de surfer sur la vague du paradoxe !

Leave a Reply

Your email address will not be published.